Les Aires Marines Protégées (AMP) un outil précieux pour la préservation des écosystèmes marins

Les aires marines protégées (AMP) sont des zones de frontières marines qui privilégient la conservation de la nature en protégeant les sites par le biais de la réglementation, de la surveillance et des efforts de conservation. Ces dernières années [...]

Qu’est-ce que les AMP ?

Les aires marines protégées (AMP) sont des zones de frontières marines qui privilégient la conservation de la nature en protégeant les sites par le biais de la réglementation, de la surveillance et des efforts de conservation. Ces dernières années, le nombre global de ces AMP a augmenté en raison d’une prise de conscience accrue de notre besoin de protéger nos océans et leurs ressources. Cela est devenu évident avec la mise en œuvre d’objectifs internationaux et d’aspirations établis lors d’événements tels que le Sommet mondial sur le développement durable (SMDD) et d’accords internationaux tels que la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB) (Santo, 2013).

En établissant et en gérant les AMP, nous pouvons favoriser la santé et la résilience des écosystèmes marins, tout en offrant de nombreux avantages à la société. Ces avantages englobent toute une gamme de services écosystémiques, notamment la promotion et le maintien de la pêche, la préservation et l’amélioration de la valeur intrinsèque et récréative de zones spécifiques, ainsi que la protection des régions côtières grâce à des structures marines et des caractéristiques géomorphologiques. La protection des habitats et de la biodiversité accroît également les avantages et les protections dont la société bénéficie des services écosystémiques que ces zones offrent (Grorud-Colver et al., 2021). Cependant, l’étendue de ces avantages tirés de la mise en place d’AMP dépend de la rigueur de la réglementation et de la surveillance dans la région désignée. Pour atteindre le résultat optimal, il est impératif d’utiliser des pratiques de gestion efficaces qui nous permettent de réaliser les récompenses les plus grands possibles.

Développer les limites d’une AMP

L’une des étapes les plus importantes pour la création d’une AMP dépend de l’élaboration des limites. Cela implique des décisions concernant la taille de l’AMP, les habitats inclus et les activités humaines qu’elle impactera. Cela est extrêmement important lorsqu’on prend en compte les services écosystémiques que l’AMP soutiendra, car cela peut avoir un impact sur sa monétisation potentielle. À l’échelle mondiale, le paysage des AMP penche de plus en plus vers l’idée que les AMP plus grandes sont plus avantageuses. Cependant, cette inclination peut entraîner des défis, voire une pénurie d’efforts de gestion nécessaires pour faire respecter efficacement les réglementations et les protections, avec des coûts accrus associés (Wilhelm et al., 2014). Ces défis peuvent être particulièrement prononcés dans le contexte des AMP sans prélèvement par rapport aux AMP à usages multiples (Santo, 2013), principalement en raison des complexités de la surveillance et de l’application.

Néanmoins, les AMP plus grandes représentent un avantage écologique car elles peuvent englober une plus grande diversité d’habitats, ce qui peut augmenter les chances d’atteindre les objectifs mondiaux de protection (Wilhelm et al., 2014). Leur plus grande envergure peut contribuer à augmenter les populations de poissons et à offrir une meilleure protection aux habitats critiques pour la reproduction (Roberts et al., 2001). De plus, elles sont associées à un effet de « débordement » plus prononcé, s’étendant au-delà des limites de l’AMP. De plus, elles peuvent également présenter une plus grande résilience face aux stress, en particulier ceux liés au changement climatique (Santo, 2013).

Pourquoi est-ce important ?

La taille d’une AMP est une décision précieuse, non seulement pour la préservation des écosystèmes marins, mais aussi pour la présence de services écosystémiques précieux. Ces services, allant de la conservation de la biodiversité à la régulation du climat, offrent des avantages tangibles à la fois pour la nature et les communautés humaines. Il y a un équilibre entre la recherche d’une limite et d’une taille appropriée, tout en maintenant également un ensemble correspondant d’activités de gestion et de réglementations durables. Une AMP plus grande a le potentiel d’englober une plus grande diversité d’habitats, ce qui augmente la portée et la variété des services écosystémiques qu’elle peut offrir. Cependant, cela pourrait entraîner des coûts plus élevés à long terme. Une AMP plus petite sera moins chère et plus facile à réglementer, bien que les écosystèmes actuels ne soient peut-être pas assez grands ou matures pour présenter une certaine valeur.

Ces décisions préparent le terrain pour la création de mécanismes financiers visant à monétiser ces services écosystémiques. EverSea se présente comme le lien qui peut connecter ces points, en offrant une plateforme unique pour exploiter et capitaliser sur ces services écosystémiques. En facilitant la connexion entre les avantages environnementaux des AMP et le potentiel de gains financiers, EverSea joue un rôle vital dans la promotion de la conservation marine durable tout en ouvrant la voie à de nouvelles avenues de croissance économique.

Sources

De Santo, E. M. (2013). Objectifs manqués des aires marines protégées (AMP) : comment la recherche de la quantité au détriment de la qualité compromet la durabilité et la justice sociale. Journal of Environmental Management, 124, 137-146.

Roberts, C. M., Halpern, B., Palumbi, S. R., & Warner, R. R. (2001). Conception de réseaux de réserves marines. Conservation Biology in Practice, 2(3), 11-17.

Wilhelm, T. A., Sheppard, C. R., Sheppard, A. L., Gaymer, C. F., Parks, J., Wagner, D., & Lewis, N. A. (2014). Grandes aires marines protégées – avantages et défis de l’expansion. Conservation aquatique : écosystèmes marins et d’eau douce, 24(S2), 24-30.

 

 

Partagez l'article

Vous aimerez aussi

Conseils & astuces d’expert

La Finance Bleue, une voie prometteuse pour relever les défis économiques et environnementaux.

La Finance Bleue promeut la gestion durable des ressources marines via des mécanismes financiers innovants. Elle intègre la protection des écosystèmes marins à long terme et stimule l’économie mondiale. Des mécanismes tels que les Blue Bonds et la Blended Finance soutiennent cette vision, comme l’exemple des Seychelles l’illustre, en levant des fonds pour des projets marins durables.

Lire plus >